The water instinct blog

SUJETS: Forme, beauté et bien-être

Surpoids et natation

On ne peut qu’imaginer les conséquences néfastes de cette maladie sur l’individu souffrant d’obésité. Mais qu’est ce que c’est exactement?

Qu’est-ce que l’obésité et à quel point est-elle fréquente ? Parlons des chiffres.

On est officiellement considéré comme obèse lorsque le pourcentage de graisse dans le corps dépasse 30% du poids. Pour vous donner un point de référence : pour un homme, la masse grasse est généralement comprise entre 12 et 15%, tandis que celle des femmes est généralement comprise entre 16 et 25%.

C’est une maladie considérée comme un problème de «riche» dans la mesure où elle est plus courante dans les pays très développés où la disponibilité de produits alimentaires (en particulier les aliments malsains) est élevée, ce qui, combiné à un mode de vie sédentaire, crée une combinaison désastreuse pour la santé.

Avoir un poids excessif peut aussi être héréditaire et dans certains cas, dû au fait que la thyroïde ou le système endocrinien ne fonctionnent pas comme ils devraient.1

La natation, un allié important dans la lutte contre l’obésité

Si vous souffrez de cette maladie, il ne sert à rien d’attendre que quelque chose change. Vous devez agir sur elle.

L’exercice physique et la natation en particulier, s’ils sont pratiqués régulièrement et correctement, aideront le corps à obtenir des résultats positifs.

La natation en particulier est un sport qui vous aidera à consommer le plus de calories possible : en plus de les utiliser par le biais de l’effort physique lui-même pour fournir de l’énergie aux muscles, vous les utilisez également pour compenser la perte de chaleur de l’eau.

Comment travailler

Ma suggestion est de diviser l’entraînement en 4 à 5 séances par semaine : si vous vous entraînez plus souvent, vous éviterez de rester à la maison et de continuer avec les mauvaises habitudes que cela implique.

De plus, si vous êtes obèse, en raison de votre poids supplémentaire, l’effet métabolique sera plus intense pour votre corps par rapport à une personne de poids normal. Par conséquent, vous brûlerez plus de sucres que de matières grasses, ce qui stimulera essentiellement votre «désir de nourriture» (en d’autres termes, votre première sensation après avoir fait l’effort physique de travailler est celle de vouloir manger).

Lors de votre baignade, l’idéal est de ne pas maintenir une vitesse élevée (ne dépassant pas 70% de votre fréquence maximale) afin de ne pas consommer ces sucres mais plutôt les calories qui seraient utiles à votre perte de poids.

Au lieu de cela, nous vous suggérons de travailler avec un moniteur de fréquence cardiaque afin de vous assurer de rester dans la plage idéale pour brûler les graisses. Il est préférable de se maintenir dans une fourchette comprise entre 60 et 70% de votre fréquence maximale, qui peut être calculée à l’aide de la formule suivante: 208- (0,7 x âge). 2

Les avantages de la natation

L’eau donne à votre corps une sensation de légèreté qui diminue le stress sur les articulations qui sont normalement mises sous pression. En améliorant le rapport entre la masse grasse et la masse maigre, la force de votre corps s’améliorera, ce qui conduira à une résistance accrue et à l’amélioration de votre coordination et de vos capacités motrices.

En outre, votre confiance en vous augmentera une fois que vous verrez ce que vous êtes capable de faire ; ce qui est fondamental lorsque vous faites l’effort d’améliorer votre corps.

Vous devez cependant être patient et ne pas abandonner si vous ne voyez pas les résultats que vous aviez imaginés au bout d’un petit mois.

Gardez le cap, sachant que le chemin peut être long et difficile, mais avec une bonne dose de détermination associée à l’aide des bonnes personnes, vous pourrez atteindre l’objectif que vous vous êtes fixé.

Une douche chaude, un dîner sain et à la prochaine fois.

—————

Bibliographie :
1 Jequier E. et Tappy L.: Régulation du poids corporel cez l’humain.
2 ”Méthodes de contrôle des connaissances”, étude scientifique préventive, Université des sciences de Pavie, année 2010.
Ecrit par:
Marco Borreca

Marco Borreca

Marco Borreca was born in Milan in 1985. After his competitive swimming career, he continued his sports studies graduating from the faculty of Preventive and Adaptive Motor Sciences in Pavia. He has been working as a swimming/ fitness instructor and rehabilitation expert at various sports centres since he was very young. He mainly focuses on using water for recovering motor skills in the case of sports injuries and disabilities. He currently works for a municipal sports centre as the Head of Fitness and also works for a private practice as a kinesiologist.

ALL POSTS FROM THE AUTHOR:
Publié dans:Forme, beauté et bien-être
YOU MIGHT ALSO BE INTERESTED IN...

LEAVE A REPLY

Leave a comment